Art & divertissement
Escapades

La Malbaie, t’es belle rare!

Lire l'article
Vidéo
Boutique et contact
T’es belle à marée basse, à marée haute. T’es belle quand la brume s’accroche ça et là. T’es belle sous le gros soleil. T’es belle le jour, t’es belle la nuit. T’es belle avec tes nouvelles places, pleines de vie, pensées pour les gens qui passent autant que pour ceux qui restent. T’es belle avec toute ton énergie, tes installations, tes parcs, tes quais… On avoue candidement qu’on en pince pour toi, qu’on a le béguin pour le Parc du Havre… Qu’on se verrait bien faire un bon bout de chemin ensemble!

T’es belle de nuit

L'inauguration du Parc du Havre a mis de la vie dans nos soirées au bord du fleuve... Une "nightlife" à La Malbaie? On peut maintenant dire «  bien sur que oui! » Les belles soirées, on converge vers le chemin du Havre. À pied, en navette, locaux et touristes sont attirés irrémédiablement par l’ambiance du parc et de sa programmation. On se laisse guider par les odeurs qui s’échappent du foodtruck de Belles & Bum ou du four à pizza de l’Auberge de jeunesse de La Malbaie… Les soirs de fête, les jeux gonflables font la joie des petits, qui ne se lassent toujours pas d’escalader les structures de jeux permanentes du Parc du Havre. Il y a aussi les jets d’eau qui s’éclairent en couleurs derrière la scène où performent les artistes venus animer nos foules. Une foule qui cohabite en toute simplicité et bonne humeur, une canette de bière locale à la main, dans le vaste espace vert. Depuis l’ouverture de la saison, les « shows » s’y succèdent et les ovations aussi; « La Malbaie, t’es un bon public » nous disent les artistes! On doit le dire, la grande roue aux néons funky de l’inauguration du site nous a fait vivre un petit « buzz » à son sommet… Peut-être était-ce la montée d’endorphines? En tout cas, depuis ce jour, on est complètement sous le charme des soirées au Parc du Havre.

Kaïn

Le groupe a su reconquérir le public Malbéen avec ses succès ensoleillés et accrocheurs dont on connaissait encore, sans trop le savoir, toutes les paroles: « La belle vie pour moé, en tous cas, c'est clair, c'est toé; C'est pas les îles Fidji, c'est pas l'soleil de Tahiti; Juste un dimanche dehors étendu dans l'été avec toé; J'te promets qu'c't'aussi beau que Mexico »

 

 

 

 

 

 

 

DJ Abeille

Abeille Gélinas a mis le feu à la soirée tardive avec des rythmes latins, électros et éclatés remaniés avec talent. De sa table de mixage, elle a dansé énergiquement avec la foule jusqu’à la fermeture du parc. Une vraie piste de danse climatisée par l’air du fleuve sous les étoiles de La Malbaie!

Gregory Charles, Dan Bigras, Arthur l’Aventurier et Rock Story

Ces artistes sont aussi de ceux à avoir déjà foulé le sol de la scène du Parc du Havre, tantôt sous les artifices pyrotechniques ou sous les drapeaux des fêtes nationales

À venir cet été:

Corneille (le 15 juillet), Souldia (le 29 juillet), Atrocetomique25, PIANO MAN Expérience

Ciné dans l’parc (à venir Bob Dylan I’m not there, Easy Rider, Presque célèbre, Forest Gump)

Danse Country et Latine

Mardis famille

Jeudis 5 à 7

Soirées Étoilées avec le Club d'astronomie de Charlevoix

T’es belle de jour

Si le Parc du Havre apporte à La Malbaie un nouvel élan de vie, ce n’est pas que lorsque le soleil se couche: le jour aussi, il énergise les parages! L’équipe de la ville de La Malbaie a été inventive pour dynamiser son nouvel espace en journée: pauses actives yoga et zumba, matinées classiques du Domaine Forget, heure du compte en plein air, animations pour enfants (à venir le Capitaine Jack Sparrow, Les Mécanos, Cirque Humoristique en duo et Jean Deshaies magicien). Comme si les terrains de pétanques investis par toute une belle bande de locaux originaux, sympathiques et accueillants, les jets d’eau rafraîchissants, les modules à escalader comme on en a jamais vu ailleurs, le mobilier urbain et les tables à pique-nique épurés et avec vue ne nous comblaient pas déjà suffisamment!

Horaire détaillé

 

T’es belle d’un bout à l’autre

Vous avez bien compris que le Parc du Havre est « le je ne sais quoi » dynamique qui a dérobé notre coeur cet été, pourtant La Malbaie a tellement une foule d’autres atouts desquels on ne se tarît pas d’éloges!

Berceau de la villégiature, la ville de La Malbaie a beaucoup d’histoires à raconter. Il faut absolument prendre le temps de découvrir Le Manoir Richelieu, désormais un établissement Fairmont, célébrant ses 120 ans récemment. À ses côté, Le casino de Charlevoix prend place dans une ancienne salle de loisirs et de théâtre pour les vacanciers. Explorez aussi le chemin de Falaises où les anciennes demeures secondaires cossues ayant gardé tout leur charme se laissent entrevoir derrière les haies, les portails et les jardins…

 

 

 

 

Il y a quelques dizaines d’années, la ville de La Malbaie s’est agrandie en annexant à son administration plusieurs villages et municipalités voisins, en faisant ainsi un vaste territoire plein de différents paysages.

La presque île et la petite baie de Port-au-Saumon faisant partie du secteur Saint-Fidèle, un village perché sur une montagne face au fleuve, connu notamment pour son cheddar frais et en grains.

Cap-à-l’Aigle avec sa vue complètement ouverte sur le Saint-Laurent et son village aux belles auberges et maisons d’époques. Visitez-y son fameux Jardin des Lilas devenue un parc public magnifique avec cascades et belvédère, où il fait bon se promener et pique-niquer.

 

 

 

Rivière-Malbaie, un secteur agricole et résidentiel longeant la rivière du même nom et menant vers le village de Grand-Fonds, avec sa montagne, un domaine skiable qui fait notre fierté, géré par la ville elle-même et offrant aussi un circuit de randonnée en été ainsi qu’une zone libre d’accès pour les campeurs motorisés.

Saint-Agnès, un village en hauteur comptant une église en bois ancienne très bien conservée et une maison de Bootlegger devenue un lieu de party très couru…

Et finalement Pointe-au-Pic, qu’on vous invite à bien découvrir à pied, en faisant le point de départ d’une promenade à travers La Malbaie dont nous vous proposons l’itinéraire juste ici:

T’es belle à pied

La Malbaie longe le fleuve Saint-Laurent et la baie lui ayant donnée son nom « malle baye », ou mauvaise baie, à cause d’un petit manque de jugement de la part de Samuel de Champlain et son équipage sur le niveau de nos spectaculaires marées basses. On a donc un beau ruban de promenade le long de l’eau, majoritairement aménagé en piste cyclable et fortement fréquenté par les marcheurs.

Point de départ: le quai de Pointe-au-Pic (lui aussi nouvellement réaménagé), notre très instagramable jetée, le classique casse-croute rose corail Chez Chantal et les autres petits commerces de la rue du Quai. Ce secteur était autrefois un campement amérindien, puis nos grand-pères y pêchaient l’éperlan le soir avec des lanternes au bout du quai. Ce quai qui est aussi à l’origine de la tradition de la villégiature de la belle époque à La Malbaie alors que les familles fortunées du Canada et des États-Unis y débarquaient des « bateaux blancs » pour séjourner au Manoir Richelieu ou dans leurs résidences estivales privées. Dans ce secteur riche d’histoires, on longe le fleuve, côté piste cyclable avec ses accès à l’eau ou encore côté chemin de fer et falaise, à l’ombre, dans un bras du Parc du Havre.

Ensuite on a le choix de rester sur le boulevard de Comportée en bordure de l’eau ou de bifurquer sur la rue Richelieu pour prendre le poult de l’activité des terrasses. À la sortie de la rue Richelieu vous pourrez admirer l’oeuvre « Libertatis » une sculpture d’un collectif formé des artistes charlevoisiens Bénédite Séguin joaillière, Marc Douesnard forgeron et Jimmy Perron peintre réalisée au premier été de la pandémie mondiale en tant que message d’espoir. De retour sur le boulevard, on vous propose fortement de prendre le temps d’explorer la plage cachée derrière la chapelle Murray Bay Church, marchant sur ses roches à marée haute, ou s’avançant dans le sol argileux à marée basse… Mais faites gaffe à ne pas répéter l’erreur de Champlain et à ne pas vous faire surprendre par la baie: comme elle est très plate, elle se remplie soudainement aux marées montantes! C’est un avertissement que les enfants d’ici se sont fait répéter maintes fois par leur mères lorsqu’il partaient avec leur sceau et leur baton muni d’un clou pour pêcher la plie, un poisson plat se cachant dans le sable de la baie.

Et on poursuit la promenade, suivant le boulevard, aménagé côté fleuve en une piste cyclable verdoyante munie de zones de pauses, de bancs, d’escalier descendant au fleuve, parfait pour admirer la vue, et pourquoi pas pour déguster une crème glacée molle de La Goélette, un bar laitier et casse-croute se trouvant sur votre chemin! Le sentier mène à un autre parc, celui du Quai Casgrain. Un ancien quai de goélettes justement, devenu lieu de pique-niques, de sports et surtout de jeux pour enfants avec ses modules mais surtout son bateau de bois.  Trônant là depuis déjà 3 décennies, il a arboré sa couleur naturelle de nombreuses années avant de passé du "côté  funky et fluo de la force" sous les coups de pinceaux de Mélissa Deschênes, une artiste contemporaine locale bien-aimée qui nous a malheureusement fait ses adieux des suites d’un cancer il y a quelques années. Le bateau est depuis méticuleusement retouché et entretenu afin de garder bien vivante et bigarrée la mémoire d’une amie de beaucoup par ici!

Vous pouvez maintenant repartir en sens inverse, la marche a déjà été longue! Mais sachez que du Parc du Quai Casgrain, une traverse pour piétons sur le boulevard vous mène directement à la bibliothèque, bâtiment contemporain fenêtré, lumineux et plein de vie que les gens d’ici aiment beaucoup, abritant aussi l’hôtel de ville; on y bouquine, on y travaille, on y passe des moment en famille, on y découvre des expos… Juste en face de celui-ci, la Boulangerie Pains d’Exclamation est un vrai lieu de rencontres bouillonnant d’activités et surtout débordant de bonnes choses! Pains artisanaux, riches pâtisseries, légères viennoiseries et repas sains sans oublier les cafés toujours parfaits en font un incontournable. Vous êtes maintenant sur la rue Saint-Étienne, qu’on appelle familièrement le Centre-Ville: explorez en les commerces et le grand marché public les samedis avant-midi!

360 degré aérien La Malbaie
Texte
Camille Dufour Truchon
Vidéo
Patrice Gagnon
Photos
Patrice Gagnon

Votre avis nous intéresse

Voir aussi

Bouffe & terroir
Escapades
6 bons arrêts CAFÉ dans Charlevoix
« Si j’avais de la caféine je monterais toutes ces belles collines! » pour paraphraser Charlebois…

En savoir plus

Bouffe & terroir
Escapades
1 seule rue ; 6 terrasses incontournables
Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit (presque)... Vous trouverez des terrasses accueillantes sur la rue Richelieu du secteur Pointe-au-Pic à La Malbaie.

En savoir plus