Art & divertissement
Portraits

Josiane Lanthier

Lire l'article
Vidéo
Boutique et contact
L’artiste actuelle ­basée à Baie-Saint-Paul, Josiane Lanthier, a un super pouvoir; haptique, synesthésique, ses sens s’enchevêtrent et se croisent au coeur de ses connexions neurologiques, donnant place à un art tantôt tactile, tantôt teinté d’une vibrante palette pastel/fluo!

Josiane

Lanthier

De la synesthésie: elle en ­souhaiterait à tout le monde! Pourquoi pas? Goûter la musique, sentir les couleurs… Bref, de quoi rendre le monde aussi funky et coloré que les paysages envoutants de 
Josiane Lanthier!

Chercher la matière douce, le jeu de lumière, la couleur qu’on n’attendait pas là, goûter le plaisir primaire de faire jaillir la matière du tube de peinture, de l’empâter… Voilà le genre de jeux, tactiles et sensoriels, auxquels se prête Josiane dans son atelier. Géant ou miniature, projeté ou texturé, le travail de Josiane Lanthier se teinte de son caractère sémillant. Un enthousiasme partagé par le monde de l’art, où elle a su tailler sa place au soleil à coups de forêts de bouleaux violets, de silhouettes d’épinettes vert néon, de ciel cousu de paillettes… Ses oeuvres sont représentées en galerie du Kamouraska jusqu’aux côtés de l’inspirante et centenaire Françoise Sullivan à la Galerie Simon Blais de Montréal. En 2023, elle fait également partie de la cohorte du 41e Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul

Actuellement, c’est dans les formats géants, 7 ou 5 pieds, qu’elle s’éclate. Exposés à L’oeil de Poisson du centre d’art Méduse à Québec, ses canevas géants touchent du plancher au plafond de son atelier. Elle y découvre le geste qui, à cette échelle, devient une danse, un squat, un sport d’endurance même, alors qu’intense comme à son habitude, elle y travaille souvent 12 heures d’affilées, plusieurs jours de suite… Squeegee en main, balai ou brosse, elle travaille sa surface, sur laquelle elle posera, patiemment, des heures durant, de fines lignes organiques, motifs de branchages, de neige…  Pur prétexte à un jeu de contrastes qu’elle savoure de la même façon qu’un plat bien balancé entre textures fondante et croustillante. Un parallèle alimentaire qu’elle creuse d’ailleurs actuellement, réfléchissant aux parentés entre agriculture biologique et démarche artistique. « Slow food », Slow art », « Slow tout ». Enthousiaste devant les choses les plus simples, on la trouvera à s’émerveiller du reflet d’un phare arrière sur la neige, ou du buton derrière l’épicerie. 

À la recherche de sujets à peindre à travers le territoire sauvage, on sent bien son amour du mythique Groupe des Sept et de leur côté aventurier. Assise à cheval, à l’envers sur un « ski doo », plantant son chevalet dans la neige, elle donne un souffle moderne à l’image du peintre paysagiste charlevoisien. Elle qui chasse, qui cueille, qui se dit volontiers une « femme de bois », mais surtout tellement chanceuse face à l’abondance de tout ce que Charlevoix a de bon, de beau et de vivifiant à offrir!

Authentique, assumée, incarnée, actuelle et féministe, Josiane porte son art sur elle, s’en revêt devant la lentille de notre photographe.

1
9
2
9
3
9
4
9
5
9
6
9
7
9
8
9
9
9
Texte
Camille Dufour Truchon
Photos
Patrice Gagnon
Galeries

Vous trouverez les oeuvres de Josiane Lanthier à la Galerie Simon Blais à Montréal et à la galerie Champagne & Paradis à Kamouraska.

Votre avis nous intéresse

Voir aussi

Bouffe & terroir
Portraits
« Épicurieux » Christian Bégin
Véritable couteau suisse du showbiz québécois il est aussi ambassadeur à vie du Festival Baie-Saint-Paulois Cuisine, Cinéma & Confidences!

En savoir plus

Bosco Charlevoix
La MRC Charlevoix-Est est un territoire offrant un monde de possibilités! La jeune entreprise Bosco Charlevoix nous est présentée par ses co-propriétaires qui ont bénéficié de l’aide de Mission développement Charlevoix.

En savoir plus